Un immeuble à vivre en bois
Concours | St-Etienne

Descriptif du projet

Enjeu urbain et architectural
La Tour s’inscrit dans le tissu urbain existant, en utilisant ses particularités.
Figure de proue de l’aménagement de l’ilôt Soulié, elle prolonge la rue François Albert, respectant les alignements impératifs demandés au programme de l’EPASE. Côté rue du Colonel Marey, le prolongement en trapèze dicté par la forme du terrain s’aligne par sa façade principale orientée plein Sud avec un socle de pierre maçonné de la plateforme SNCF.
La pointe taillée en biseau devient un repère urbain puissant, qui fait écho aux immeubles de bureaux de l’autre côté de la voie ferrée.
Entièrement vitrée sur tous les niveaux et partagée en deux par le noyau central apparent, la façade Sud s’affine et justifie l’appellation de « Tour » du projet. C’est cette façade qui sera principalement visible depuis le quartier Châteaucreux et la gare.
Les accès distincts sur les quatre faces de la Tour, (accès garage, livraisons, commerces ), la mixité des usages, les détails constructifs, l’intégration des espaces verts à l’architecture, la continuité des espaces intérieurs et extérieurs, inscrivent fortement la Tour dans son environnement piéton immédiat. Au sol, le passage sous la pointe reste ouvert, préservant les modes doux de déplacements. La « 5 eme façade » est traitée sobrement et proprement. Très peu ou pas d’équipements en toiture, qui sont dissimulés dans le volume ouvert au-dessus des circulations.

Enjeu énergétique , labellisation « Passivhaus »
Les éléments suivant nous permettent de proposer un immeuble d’habitation en avance sur la réglementation thermique avec une labellisation « Passivhaus» considérée à juste titre comme la plus exigeante au niveau des performances thermiques des bâtiments.
Le projet prévoit :
– PAC géothermique associé à une ventilation double flux
– Protections solaires mobiles sur les façades Nord est et Sud Ouest
– Protection solaire fixe sur la façade Sud
– Triple-vitrage sur l’ensemble de l’immeuble, menuiseries extérieures labellisées
– Isolation par l’extérieur pour éradiquer la totalité des ponts thermiques
– Optimisation de l’éclairage et de la climatisation pour réduire la
consommation d’énergie des postes de travail

Enjeu écologique
Une structure bois de grande hauteur, bois issus de forêts locales, consommation énergétique minimale (conception compacte sans aucun pont thermique), matériaux inertes et si possible biosourcés : La Tour est d’évidence un bâtiment au design de nouvelle génération.
La pointe taillée en biseau, permet d’obtenir une façade orientée plein sud, facile à protéger du soleil, qui constitue l’identité de l’édifice.
Les volumes sont volontairement compacts afin de simplifier le dessin de l’enveloppe extérieure (compacité générale), et d’obtenir un bilan énergétique compatible avec la labellisation «Passiv Haus».

Informations complémentaires

Concours: Finaliste

SHON 5013 m²

Architecte Mandataire, Suivi d’Opération, Mission Complète : Atelier RIVAT

BET structure: ENGIBAT

MO: LOIRE HABITAT

Leave a Reply